Le consultant fournit à son client des recommandations issues de l’expérience dans sa branche d’activité. Il est expert dans son domaine. C’est pourquoi il doit avoir reçu une solide formation lui permettant de poser le cadre et de gérer la relation en toute transparence, de clarifier l’objectif, de poser les bonnes questions au bon moment et surtout par sa présence bienveillante mais suffisamment discrète pour préserver l’espace nécessaire pour que le client reste le pilote de sa propre situation.

LES RAISONS D’AVOIR RECOURS À LOVE-CONSULTING
UNE CONSULTANTE DANS LE DOMAINE SENTIMENTALE :

Pouvoir bénéficier :

  • D’une Expertise spécialisée : Lorsque qu’une personne a besoin d’une expertise spécialisée dans un domaine et qu’elle ne dispose pas des compétences requises pour traiter/ gérer/ résoudre elle même le problème.
  • D’objectivité : Pour obtenir un point de vue objectif sur une situation complexe qui souvent implique plusieurs personnes. En effet, dans l’analyse d’un problème et la définition de solutions pratiques, la personne concernée n’est pas à même d’appréhender la situation objectivement car influencée par ses implications et enjeux personnels, ses habitudes et sa vision des choses.
  • Parce qu’il est indépendant à la situation, le consultant y est impartial et y apporte un angle de vision nouveau, objectif et réaliste.
  • De Confidentialité : Souvent le client désire garder confidentielle son identité. Un consultant se doit de respecter toute confidentialité.
  • D’une Présence bienveillante : Même si son expérience et sa solide formation permettent à un consultant de vous donner les meilleures solutions adaptées à votre problème, il reste cependant conscient qu’il n’exerce qu’un devoir de conseil, qu’il ne vous impose rien. Pour cela, il vous laissera toute la latitude nécessaire dans l’élaboration de vos choix.

QUELLE EST MA LÉGITIMITÉ EN TANT QUE CONSULTANTE ?

J’ai étudié la psychologie des rapports sentimentaux, les dynamiques relationnelles ainsi que les processus de séduction. Je me suis rapprochée d’organisations certifiées pour me former. J’ai suivi une formation de conseillère conjugale, une autre certifiée d’analyse transactionnelle*, et à d’autres outils plus spécifiques issus du coaching et de la préparation mentale. En France, il n’existe pas de certification pour le coaching ou consulting « sentimental » à proprement dit, c’est pourquoi l’expérience est primordiale dans ce métier.

* L’Analyse transactionnelle  est une théorie de la personnalité et de la communication, qui vise à permettre une meilleure compréhension des problèmes relationnels ainsi que des modalités d’intervention pour résoudre ces problèmes.

POURQUOI DEMANDER CONSEIL À LOVE CONSULTING PLUTÔT QU’À UN PSYCHIATRE OU UN PSYCHOLOGUE ?

Je concentrerai mon attention en priorité sur une seule chose : votre objectif amoureux posé en début de séance. Je ne travaille pas du tout sur le passé, votre enfance, vos rapports familiaux ou votre inconscient. Mes consultants sont confrontés à des problèmes très concrets : ils réussissent à poser des mots dessus et savent sur quoi nous devons travailler. « J’aime mon compagnon mais il ne veut pas s’investir, aidez-moi » «  Mon mari a une maîtresse mais entretien toujours des relations intimes avec moi, je perds pied, que dois-je faire ? » Ces situations sont courantes, c’est plus un problème de forme qu’un problème de fond qui doit être traité.

Je travaille sur les comportements, les attitudes et les blocages concernant vos dynamiques amoureuses. Je vous donne les meilleures pistes qui peuvent vous permettre d’avancer. Je travaille de manière plus concrète et plus immédiate. Mon objectif est de vous donner les solutions qui vous permettent d’améliorer votre situation actuelle. Le psychologue/ psychiatre a contrario travaille de manière plus poussée sur l’origine de ces blocages et attitudes.

C’est pourquoi une thérapie nécessite plus de temps et plus de confidences sur votre passé. Je ne remets pas du tout en question le travail des psychologues et des psychiatres, je dirai même que nous pouvons être complémentaires. Il m’est déjà arrivé de travailler en étroite relation avec eux dans certains cas où des consultants révélaient certaines pathologies. Cependant, dans la majorité des cas, les objectifs sont atteints rapidement sans devoir recourir à l’aide de psychologues ou psychiatres.