Ex en colère : Comment le récupérer ? - Love Consulting
Pour obtenir une évaluation gratuite ! Cliquez-ICI

Sommaire

Savoir comment récupérer son ex compagnon ou son ex compagne n’est déjà pas une mince affaire alors lorsqu’il ou elle est en colère, cela peut s’avérer encore plus délicat.

C’est pourquoi, la démarche de reconquête amoureuse doit être précise.

En effet, la colère est le moteur qui permet à son ex compagnon ou à son ex compagne de tenir bon sur ses positions.

Mais par chance, en s’y prenant bien, il est possible de faire retomber cette colère pour se laisser, ensuite, les chances de reconquérir son ex et sauver son couple.

Dans cet article, j’évoque les manifestations les plus courantes de la colère après une rupture amoureuse et je vous donne les conseils adaptés pour tenter d’apaiser les tensions.

Comment la colère se manifeste chez son ex ?

Tout d’abord, il faut bien comprendre ce qu’est la colère. Il faut avant toute chose, bien faire la distinction entre la colère et le tempérament colérique.

La colère est un état émotionnel qui est marqué par des sentiments particuliers allant de l’agacement, de l’irritation à l’explosion de rage voir de furie.

Le tempérament colérique va plutôt être quelque chose de chronique faisant partie du caractère de l’ex compagnon ou de l’ex compagne. 

Comment récupérer ex

Maintenant que cette distinction est faite, il faut savoir détecter la manière dont cette colère est manifestée.

En effet, être en colère contre son ex (en l’occurrence nous sommes l’ex) peut se manifester de plusieurs manières différentes et de degrés différents.

La colère n’est pas comme on peut le penser, systématiquement exprimé par des cris, des propos très durs ou des disputes. 

  • L’ignorance :

Sans doute la pire chose à supporter quand on veut récupérer son ex copain ou son ex copine. L’ignorance se résume à une indifférence lorsqu’on essaye de relancer des échanges, lorsqu’on envoie un message … On a souvent l’impression d’être face à un mur. 

  • Les pics :

C’est un signe de colère à ne pas prendre à la légère. On échange avec son ex compagnon ou son ex compagne de manière spontanée ou régulière et dans chaque message ou dans chaque discussion, il ou elle ne peut s’empêcher de piquer en relatant des choses passées. 

  • Les insultes :

C’est la manière la plus violente d’exprimer sa colère. Lorsqu’on en arrive aux insultes, c’est que les limites de l’acceptable ont été largement dépassées.

C’est en fait généralement une manifestation de grande souffrance. L’ex conjoint(e) veut faire mal parce qu’il ou elle a mal. 

  • Les ragots auprès de proches :

Cette action va consister à donner une mauvaise image de la personne concernée (nous).

L’ex va raconter des choses intimes, fondées mais bien souvent sorties de leurs contextes ou non fondées.

Le but étant de ne pas s’en tirer avec le bon rôle parce qu’on s’est fait quitté. L’ex va avoir besoin de se justifier auprès de l’entourage pour ne pas avoir le mauvais rôle de celui ou de celle qui quitte sans raison. 

 

Comment faire pour apaiser la colère chez son ex ?

Il y a une règle à ne pas négliger : comprendre que lorsque son ex compagnon ou ex compagne est en colère, il est inutile d’essayer de le ou la raisonner, d’essayer d’avoir une discussion ou pire encore d’essayer de se justifier sur des actions ou des propos reprochés.

Le contraire reviendrait à alimenter cette colère et la faire monter d’un cran.

Lorsque nous sommes en colère après un ami par exemple, sur l’instant si ce dernier essaye de parler, de s’expliquer ou de nous démontrer par A+B qu’on a tort de se mettre dans cet état, on ne sera pas disposé à l’écouter de manière objective.

Comment récupérer ex

Si quand nous explosons, cet ami en question essaye de parler plus fort pour se faire entendre, cela ne nous fera pas non plus redescendre.

C’est pourquoi, il est possible de gérer une colère différemment. 

Dans le premier cas, quand son ex copain ou ex copine adopte la stratégie de l’ignorance : Inutile d’essayer d’envoyer 12 messages par jour en pensant l’avoir à l’usure.

S’il ou elle préfère nous ignorer c’est qu’il ou elle a des raisons de penser que de toute manière quoi qu’il fasse ou quoi qu’il dise, cela ne changera rien à notre discours.

Donc le conseil dans ce cas, est de mettre le doigt sur ce qui a pu le ou la contrarier et d’assumer la responsabilité de la situation.

En bref, montrer à son ex compagnon ou à son ex compagne qu’il est compris dans sa réflexion, qu’on est capable de se remettre en question et reconnaître nos torts sans essayer de le ou la raisonner.

Dans le second cas, celui ou son ex compagnon ou ex compagne ressent le besoin irrépressible de piquer constamment alors qu’il y a encore de nombreux contacts.

Dans ce cas, il faut tenter de désamorcer la situation pour l’amener à vider son sac une bonne fois pour toutes.

Les pics sont souvent la résultante de situations souvent conflictuelles qui n’ont pas été réglées. 

Dans le troisième cas, quand les contacts tournent et finissent immanquablement par des insultes, c’est la même chose.

Il y a un cumul de rancœur, de colère de sentiments d’injustice qui n’arrivent pas à être évacués.

Dans ce cas, inutile d’essayer de calmer son ex compagnon ou son ex compagne en essayant de dialoguer de manière sereine sur l’instant.

Il faut endosser la responsabilité des actes ou propos qui le ou la pousse à exploser.

Le fait d’assumer nos erreurs, peut avoir un pouvoir apaisant sur l’autre. il ou elle se sent enfin compris(e), ce qui est un bon point pour le reconquête amoureuse

Dans le dernier cas, celui ou son ex compagnon ou ex compagne va extrapoler, raconter des choses qui sont propres à notre problématique commune pour faire en sorte que l’entourage ait une mauvaise image de nous, se défendre et raconter sa propre version est souvent la première chose à laquelle on pense.

Sauf qu’il est plus intelligent de tenter d’avoir une vraie discussion avec son ex compagnon ou ex compagne pour tenter de crever l’abcès une bonne fois pour toutes et se laisser les chances, grâce à cet apaisement, de mettre en place une vraie démarche pour tenter de le récupérer. 

La colère est un mauvais moteur parce qu’elle permet à son ex compagnon ou à son ex compagne de tenir bon sur ses positions sauf qu’étant donné que c’est un moteur, elle finit inévitablement par redescendre.

C’est pourquoi même si ce genre de situation peut être compliqué à gérer, il ne faut pas rentrer dans le jeu mais faire en sorte d’essayer d’apaiser les choses.

Lorsqu’on est en colère, les paroles dépassent souvent les pensées et sont très vite regrettées.

En revanche, si vous estimez que cela va trop loin, que selon le degré de colère et les reproches qui sont fait, la situation est totalement injustifiée alors il ne faut pas hésiter à essayer de recadrer les choses parce qu’il est hors de question d’assumer la responsabilité de quelque chose qui n’est pas fondée. 

1er avis mail gratuit

Comment récupérer son ex sans le harceler ? 

Après avoir évoqué l’approche à avoir auprès d’un ex en colère, j’ai pensé judicieux d’aborder un autre problème de la reconquête amoureuse.

Lorsqu’on a pour but de récupérer son ex, cela peut devenir une réelle obsession au point de devenir harcelant.

Le harcèlement peut non seulement mettre un ex en colère mais il peut aussi anéantir toutes chances de le faire revenir

Je vais donc vous livrer quelques unes de mes astuces pour éviter de tomber dans ce cercle vicieux.

N’oublions pas que les contacts sont une mine d’or dans une démarche de reconquête amoureuse et qu’il faut en privilégier la qualité plutôt que la quantité !

Ces astuces s’adressent aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

Comprendre ce qui pousse à harceler son ex 

Avant d’appliquer des conseils pour éviter de harceler son ex copain suite à la rupture, il est intéressant et même très important de comprendre ce qui peut pousser à cela.

En effet, après l’annonce d’une rupture amoureuse que nous n’avons pas vu venir et avec laquelle nous ne sommes pas d’accord, le besoin d’essayer de se justifier et de convaincre son ex qu’il fait une erreur est plus fort que tout.

C’est là que la “descente aux enfers” commence. Convaincue que la situation peut s’arranger, les besoins de l’ex ne sont pas pris en compte.

Centrés sur la douleur qu’occasionne cette séparation, les contacts deviennent vitaux voire obsessionnels.

Sauf qu’en insistant de cette manière et surtout si l’ex ne répond pas ou répond de manière fermée, nous le poussons vers la sortie plus que ce que nous ne lui donnons envie d’échanger avec nous.

En bref, nous lui montrons tout sauf notre capacité à lâcher prise et le respecter du fait qu’il ait peut être besoin d’un peu de temps pour digérer la séparation de couple.

Parce que ce n’est pas parce qu’il est l’instigateur de cette rupture sentimentale qu’il n’a pas le droit de se remettre en question et qu’il ne peut pas ressentir de tristesse aussi.

J’entends souvent lors de mes consultations de coaching “Si je n’envoie pas de message à mon ex, j’ai peur qu’il m’oublie”.

Alors, rassurez vous, votre ex ne va pas vous oublier en quelques semaines parce qu’il vous a quitté !

La reconquête amoureuse nécessite de garder contact avec son ex certes, mais en privilégiant la qualité plutôt que la quantité” parce que le but est avant tout de les rendre constructifs.

Astuce 1 : les messages 

C’est souvent à cause de certains messages envoyés que les chances de reconquérir son ex, diminuent.

En effet, même si on sait qu’il ne faut pas ou qu’il faut éviter d’envoyer certains messages, c’est plus fort que nous.

Submergées par des émotions passagères, nous devenons dans la plupart des cas, impulsives au point d’envoyer le message qu’on regrettera forcément dans la foulée !

Pour limiter les dégâts il y a au moins une astuce “testée et approuvée” à mettre en application.

Lorsque l’envie d’envoyer un message devient pesante, obsessionnelle ou même compulsive, il faut écrire ce message dans le bloc notes du téléphone.

Quelques minutes après, il faut relire ce message tel qu’il est écrit. La première question à se poser est “est ce que je dois changer, supprimer ou reformuler quelque chose ? 

Et la seconde question “est ce qu’en envoyant ce message je vais arranger la situation ou au contraire l’empirer ?”.

En en faisant cela, il y a beaucoup plus de chances de se dire qu’on a bien fait de ne pas l’envoyer et c’est souvent le simple fait de l’avoir écrit qui nous soulage et nous passe l’envie de passer à l’action.

N’oublions pas qu’une reconquête amoureuse n’est pas un sprint ! C’est un marathon qui nécessite de s’économiser pour ne pas s’essouffler et arriver au bout de la course 🙂

Astuce 2 : le téléphone 

Il n’y a pas que par message que le harcèlement se fait. En effet, on peut aussi ressentir le besoin de parler à son ex de vive voix.

Sauf que ce moyen peut paraître encore plus intrusif que les messages.

En effet, en général, après un appel sans réponse on ne se contente pas de laisser un message et d’attendre que son ex rappelle… on insiste !

Sauf que lorsque le téléphone affiche 72 appels en absence du même correspondant, c’est pas terrible. De plus, c’est le cas précis qui pousse souvent l’ex à bloquer le numéro.

Donc petite astuce et pas des moindres quand on ressent l’envie irrépressible de parler à son ex copain pour essayer une fois de plus de le convaincre ou de lui dire à quel point il nous manque : On se met devant un miroir et on fait un monologue.

De cette manière on se rend compte de l’image qu’on donne, on peut se défouler, improviser ce qu’aurait répondu son ex, s’entendre parler et tout cela sans prendre le risque d’envenimer les choses !!! Bien souvent après on se dit que ce n’était pas utile, que le coup de fil aurait été de trop.

Astuce 3 : les réseaux sociaux 

Quoi de mieux que les réseaux sociaux comme FaceBook, Instagram, Whatsapp ou encore Snapchat pour se faire de longs films mélodramatiques avec tous les scénarios catastrophiques possibles sur son ex ?!

Pendant une reconquête amoureuse et si on a encore la chance d’avoir son ex copain comme ami sur les réseaux, alors il faut savoir s’en servir.

C’est humain d’avoir besoin de savoir ce que fait son ex, qui il voit, qui sont ses nouveaux amis mais ça ne rend pas service du tout.

On voit une photo ou il est seul dessus et on se posera la question de qui l’a prise ? On voit qu’il en soirée avec des amis et des amies, on se demandera avec laquelle il couche ?

Bref, que des suppositions suspicions qui ne nous aideront pas à y voir plus clair. Il faut apprendre à se servir de tout cela différemment.

Quitte à être connectée autant que ce soit pour faire savoir que nous aussi on fait des choses !

Sans entrer dans une provocation inutile, poster une photo d’une sortie par exemple, peut vite donner la sensation que finalement on ne se laisse pas aller tant que ça.

Pour conclure

Lorsqu’on ressent le besoin de parler à son ex c’est souvent par besoin d’être rassurée. Sauf qu’il y a plus de chance de mettre en colère son ex que d’obtenir des réponses constructives.

Difficile d’être objective lorsqu’on vit sa propre histoire.

C’est pourquoi, avant de décider de passer à l’action, il faut se poser les bonnes questions :

  • Est ce que mon ex va être disposé à me répondre ?
  • S’i ne répond pas, qu’est ce que je fais ?
  • Quel est l’objet précis de mon appel ?
  • Est ce que ce message ou cet appel ne va pas le mettre davantage en colère ?
  • Est ce que je suis émotionnellement disposée à avoir un contact constructif avec mon ex pour ne prendre le risque d’aggraver les choses et de ne pas être très bien après ?

Évaluation gratuite