Peur de l'engagement : quels symptômes ? - Love Consulting
Pour obtenir une évaluation gratuite ! Cliquez-ICI

Sommaire

Durant une relation amoureuse, nous pouvons être confrontés à un compagnon ou à une compagne qui a peur de l’engagement.

 Pour autant, cela ne signifie pas que la relation de couple est vouée à l’échec ou que nous finirons inévitablement par avoir le cœur brisé à cause d’une séparation de couple.

Cette peur de l’engagement dans le couple peut être détectée très tôt dans la relation sentimentale afin d’éviter la rupture amoureuse. 

Parce que comme pour toutes les problématiques de couple, il y a des signes et des symptômes qui ne trompent pas. 

Dans cet article, je vous explique quels sont les 3 principaux symptômes d’une peur de l’engagement et comment y a faire face pour sauver son couple et de se laisser les chances de vivre une histoire constructive. 

Le premier symptôme de la peur de l’engagement

C’est le 1er symptôme qui doit mettre tous nos détecteurs en alerte. La peur du mot couple.

La rencontre se passe bien, la relation amoureuse démarre. Mais lorsque quelque temps après, nous abordons le sujet du couple, notre compagnon ou notre compagne se montre assez retissant(e) sur le sujet.

Dans la plupart des cas, on ne va pas relever ce qui est dit, pensant que nous sommes dans les débuts de cette relation sentimentale et qu’il faut se laisser un peu de temps.

Sauf que c’est une erreur. Il ne faut pas avoir peur de verbaliser ce que nous ressentons pour comprendre ce qui pose réellement un problème à notre partenaire.

Il est intéressant aussi, pour éviter ce genre de situation, de se montrer clair dès les premiers rendez vous sur nos attentes et besoins vis à vis d’une possible relation sentimentale.

Pour les personnes qui ont peur l’engagement, la notion de couple est synonymes de problèmes, de comptes à rendre, de contrariétés et de rupture amoureuse inévitable… en bref, de choses désagréables.

Cela vient, pour la plupart des cas d’une vision faussée de la relation de couple.

Dans ce contexte, il est un peu facile pour notre partenaire de vouloir continuer à bénéficier des avantages de la relation de couple et considérer qu’il peut aussi avoir ceux du célibat. Ici nous serons face à un compagnon ou une compagne de profil peureux. Ce qui n’est pas forcément révélateur d’un phobique de l’engament. Face à e profil, il est tout à fait possible, avec la bonne méthode, de mener à sa relation amoureuse à bien.

Il ne s’investit pas dans la relation : second symptôme

Le manque d’investissement dans la relation amoureuse peut se faire ressentir dès les débuts et perdurer des années si rien n’est fait. Le manque d’investissement, révélateur d’une peur de l’engagement  et  peut se traduire par plusieurs choses : 

  • Lorsque le compagnon ne projette jamais ou rarement de rendez-vous, des weekend en amoureux ou des vacances.

Pour lui, qui dit projets, dit vision sur le long terme et même si cela concerne une activité qui pourrait se passer dans 8 jours.

  • Lorsqu’il évite les activités avec des proches :

pour lui, les soirées entre amis ou avec le famille sont à bannir parce que c’est synonyme d’engagement durable dans la relation amoureuse.

  • Lorsqu’il ne souhaite pas de vie commune

Il n’est pas forcément radical sur ce manque de motivation. Il peut simplement retarder l’échéance après plusieurs mois voir plusieurs années de relation de couple. Il dit souvent que la vie commune n’est pas pour lui parce qu’elle est synonyme de routine dans le couple. 

  • Il dévoile très peu ou pas du tout ses sentiments amoureux.

C’est un sujet qui l’irrite, qu’il fuit et qui peut même le braquer. Ce qui est assez déstabilisant et compliqué à gérer pour nous.

JE VEUX UN AVIS GRATUIT

Dans certains cas, nous allons réussir à verbaliser que la situation ne nous convient pas. Dans d’autres, par peur de braquer son partenaire et de le perdre définitivement, nous allons subir la relation amoureuse qui finalement ne nous nourrit pas assez pour continuer à se projeter sérieusement plus loin à ses côtés. 

Ce type de profil de peur de l’engagement, n’est pas forcément profiteur. 

Cela peut être révélateur d’un compagnon ou d’une compagne qui n’a pas d’esprit d’initiative parce que la situation lui convient très bien comme elle est. 

En bref, cette personne est dans une zone de confort qui ne lui demande aucun effort. Elle se laisse donc porter sans se soucier de qu’il pourrait se passer demain.

Il est possible également, que le manque d’investissement soit un moyen de se protéger. Peu importe le procédé d’une peur de l’engagement dans le couple, il faut tenter d’en savoir un peu plus sur le parcours sentimental passé de notre partenaire.

Parce que lui même peut ne pas s’en rendre compte, mais son passé sentimental a pu laisser quelques stigmates sur son état d’esprit face à la relation de couple. 

Il peut donc ressentir la peur de revivre un échec sentimental et d’être confronté à une même situation passée.

Dans ce cas, on peut avoir à faire à un profil plutôt rationnel ou peureux. 

Ce qui n’empêche en rien de tenter de faire évoluer progressivement la relation amoureuse. 

Autre symptôme de la peur de s’engager : Il ou elle décide

En couple avec notre partenaire, nous remarquons que les rendez vous sont presque limités à certains nombres dans la semaine ou dans le mois.

Lorsque nous sommes à l’initiative d’une sortie, il  a toujours une excuse pour décliner la proposition. Nous comprenons que nous ne sommes pas une des priorités de notre compagnon.

peur engagement symptomes

Souvent, ce processus nous met dans une position inconfortable à cause de laquelle il est compliqué de trouver sa place dans la relation amoureuse. . Contraint(e) d’accepter ce qu’il ou elle décide, nous sommes plus souvent en train d’attendre qu’autre chose. C’est pareil pour les échanges en dehors des rendez vous, nous sommes souvent dans l’attente d’une réponse ou tout simplement,  d’une prise de nouvelles.

C’est une des symptômes révélateurs d’une peur de l’engagement.

C’est le moyen aussi pour l’autre de maitriser la relation amoureuse, de poser ses limites. Le problème, est que ce profil correspond à celui de l’égoïste.

C’est la profil type qui préfèrera avoir le beurre et l’argent du beurre et qui ne sera pas du tout dans le compromis.

1er avis mail gratuit

Comment faire face à une phobie de l’engagement ?

Avant de comprendre comment amener son compagnon ou sa compagne de se libérer de cette peur de l’engagement pour s’investir pleinement dans la relation amoureuse, il est intéressant de comprendre qu’il y a 3 principaux profils de phobiques de l’engagement.

  • L’égoïste qui est un profil très compliqué a amener à s’investir dans le couple
  • Le rationnel qui aura besoin de s’assurer de plusieurs choses pour se lancer pleinement dans la relation amoureuse. 
  • Le peureux qu’il faudra rassurer juste ce qu’il faut pour qu’il accepte de lâcher prise et donner une vraie chance à la relation de couple. 

Ce n’est que lorsqu’on sait à qui on a à faire, qu’on sait comment se comporter pour réussir à se faire sa place dans le couple. La première chose à éviter est de poser un ultimatum et de menacer !

C’est une action qui peut être à double tranchant. En effet, on pose un ultimatum pour pousser l’autre à prendre une décision concernant le devenir de la relation sentimentale.

Ce qui implique qu’on peut se retrouver face à un partenaire rationnel qui ne supportera pas, un égoïste qui ne fera pas de compromis pour le couple ou d’un peureux qui prendra ses jambes à son cou.

Face à un compagnon peureux, qui lui aura eu un parcours sentimental passé compliqué, il faudra se montrer rassurant(e), lui laisser suffisamment de temps pour qu’il reprenne confiance en la relation amoureuse. Face à un égoïste, la situation s’avère un peu plus compliquée.

L’égoïste n’a pas de peurs particulières.

C’est son tempérament qui le pousse à ne penser qu’à lui. Si la volonté est de tenter de faire évoluer la relation de couple, alors il faut faire très attention à ne donner qu’à hauteur de ce qu’on reçoit. Parce qu’on aura tendance à s’impliquer plus que de raison et pour deux dans la relation amoureuse pour qu’elle fonctionne.

Le rationnel, lui a besoin de s’assurer que la relation sentimentale évolue.

Doucement, mais sûrement. Il s’ouvrira au fil du temps pour laisser derrière lui, cette peur de l’engagement. 

Lorsqu’on est confronté à un partenaire qui a peur de l’engagement, on se sent souvent démuni(e).

On pense aussi à tort, que c’est grâce au feeling que nous parviendrons à rendre notre relation amoureuse constructive.

Il faut comprendre que cela peut fonctionner dans certains cas, mais que dans d’autres, la tache peut s’avérer plus compliquée et va demander bien plus de ressources.

Partagé(e) entre l’envie d’engager une rupture amoureuse et celle de tout faire pour sauver son couple, on manque souvent d’objectivité et d’outils pour faire face efficacement au problème.

C’est pourquoi si vous reconnaissez un ou plusieurs de ces symptômes de la peur de l’engagement, alors remplissez sans tarder votre évaluation personnalisée gratuite pour obtenir des conseils appropriés à votre situation qui vous aideront à sauver votre couple. 

Évaluation gratuite