Peur d'engagement : symptômes - Love Consulting
Pour obtenir une évaluation gratuite ! Cliquez-ICI

Sommaire

La peur de s’engager dans son couple peut provoquer des discordes avec votre partenaire. Lui, ne vous comprend pas, et vous, n’arrivez pas à exprimer ce qui vous freine. Pour autant vous l’aimez et n’avez pas envie de le/la perdre. L’engagement peut se traduire sous plusieurs formes : officialiser la relation de couple, se projeter dans des projets communs comme des vacances, un achat… ou envisager une vie commune… Il peut y avoir plusieurs causes à vos craintes qu’il est possible de surmonter avec quelques astuces.

Comment savoir si j’ai peur de l’engagement ?

Vous avez peur d’officialiser la relation sentimentale

Vous n’arrivez pas à officialiser votre relation amoureuse auprès de votre entourage et pourtant vous pensez être amoureux. Il/Elle ne comprend pas et la situation devient compliquée. Il/elle me demande si vous avez l’intention de parler de vous deux à vos amis ou même votre famille. Vous en avez envie mais vous avez très peur que la relation ne soit plus la même. Vous partagez de très bons moments tous les deux mais égoïstement vous savez que dans cette situation, votre partenaire n’osera pas vous bousculer. Dans cette situation, il est possible que vous ayez peur de souffrir en cas d’échec et de rupture amoureuse avec votre partenaire. Votre passé affectif vous a laissé quelques séquelles et vous ressentez le besoin de vous protéger.

peur engagement symptomes

Vous pouvez aussi ne pas vraiment savoir ce que ressent votre partenaire pour vous. De ce fait n’étant pas rassuré(e) vous n’osez pas franchir le cap.

Pour donner un caractère plus officiel à votre relation amoureuse avant de sauter le pas avec la famille, voici quelques astuces :

  • N’hésitez pas à parler à votre partenaire : vous avez besoin d’être rassuré sur sa vision du couple. De savoir ce qu’il ou elle attend de vous. Ces éclaircissements lèveront une part de pression que vous vous mettez sans doute inutilement.
  • Organisez des sorties entre couples. C’est souvent salvateur d’être confronté à ce qui nous fait peur. Votre regard sera plus objectif en regardant les autres au sujet de votre perception du couple.

Vous n’arrivez pas à vous projeter dans un futur proche

Vous n’arrivez pas à vous projeter ne serait ce que pour aller à un concert avec votre partenaire. Vous n’arrêtez pas de vous demander si vous serez encore ensemble, si vous aurez envie de partager ce moment avec elle/lui ?! Où peut être que l’idée de vous attacher vous fait peur ?!

Vous devez dans ce cas aussi, lâcher prise et user de certaines astuces qui peuvent vous aider :

  • Essayez de lâcher prise, de vous laisser aller dans votre relation sans penser « 10 coups d’avance » : laissez vous aller au grès de vos envies pour être plus objectif sur vos compatibilités.
  • Attardez vous sur l’attention que vous porte votre partenaire
  • Arrêtez de vous laisser trop guider par votre raison et laissez vous plus porter par votre cœur.

Vous n’arrivez pas à vous décider pour une vie commune

Votre partenaire en parle de plus en plus. Il aimerait que vous lui disiez « oui » pour une vie commune. Vous l’aimez pourtant, vous n’arrivez pas à vous décider. Le sujet devient prétexte aux disputes et ça ne va pas en s’arrangeant. Vous avez une telle pression que ce sujet vous en donnerait presque des boutons. Votre partenaire compte sur cet engagement pour être serein(e) dans votre relation sentimentale et pour envisager un avenir commun. Vous devez déterminer ce qui vous pousse à ne pas vous décider. Comme Reculer pour mieux sauter afin d’être certain(e) de ne pas faire de mauvais choix. En effet, si ça ne fonctionnait pas, cela nécessiterait pour vous de retrouver un logement et tout recommencer… Sauf que la peur, n’évite pas le danger !

peur engagement symptomes

Pour vous raisonner au mieux posez-vous quelques questions essentielles et tentez d’y apportez des réponses :

  • Quelles ont été mes erreurs du passé qui me bloquent aujourd’hui ?
  •  Ai-je encore besoin de temps pour prendre ma décision ?
  • Et si oui, pourquoi ?
  • Est-ce que pour moi, vie commune rime avec routine ?
  • Si oui que puis-je faire pour éviter cela ?

S’engager n’est pas une chose naturelle et facile pour tout le monde. Certaines personnes verront ça comme la suite logique de la relation de couple, et d’autres comme un cap inconnu ou peut être justement déjà connu qui s’est traduit par un échec. C’est pourquoi, vous ne devez pas hésiter à discuter avec votre partenaire de ces différents points. En effet, sachez que le paradoxe dans votre histoire, c’est que c’est lui qui détient une partie de vos réponses !!!

Peur de s’engager : Comment y remédier ?

 

Vous êtes en couple mais votre compagnon ou votre compagne semble avoir peur de l’engagement. Plutôt compliquée comme situation surtout lorsque vous espérez pourvoir construire quelque chose de stable et équilibré.peur engagement symptomes

Il ou elle se sent bien à vos côtés, n’a pas envie de provoquer une rupture amoureuse et pour autant, rien ne bouge, rien n’évolue, il ou elle ne s’investit pas plus et ne vous accorde pas trop de temps.

Qu’il ou elle le verbalise ou pas, vous vous posez des tonnes de questions qui deviennent presque obsessionnelles, bref vous êtes dans une impasse et ne comprenez pas le pourquoi du comment ! Je vais vous expliquer les causes possibles de cette peur de l’engagement et je vous donne quelques astuces pour aider votre compagnon à en sortir.

Les causes possibles : 

  • La peur de souffrir : Votre copain ou copine à déjà souffert dans le passé et garde la sensation de s’être déjà assez sacrifié(e) pour ressentir aujourd’hui le besoin de se préserver pour ne pas revivre les travers du passé. Il ou elle décide de ne plus tout donner ou s’investir à fond dans votre relation amoureuse.

 

  • La peur d’être quitté(e), abandonné(e) qui est en fait une autre forme de la peur de souffrir : Votre compagnon ou compagne préfère rester dans le contrôle absolu de ses émottions et de ses sentiments amoureux et ne s’autorise plus de retomber amoureux ou amoureuse pour éviter une nouvelle déception. Ces personnes là préfère souvent  quitter avant d’être quittées. Pas terrible comme mode de fonctionnement quand même…

 

  • La peur des contraintes  : C’est une crainte qui peut être légitime. Votre copain ou copine à beaucoup donné dans sa relation amoureuse passée, à fait des sacrifices, des compromis et concessions et aujourd’hui il ou elle se sent libéré(e) de tout cela et préfère se centrer sur ses propres besoins au détriment des vôtres. Avec ce type de personne, c’est souvent “quand”” comment” et “où” elles veulent. En bref, pas de compromis possible pour elles parce que tout se fait en fonction de leurs envies et besoins. Compliqué pour vous de vous dire  que vous avez envie de construire ou de vous investir un peu plus parce que pour que ça marche entre vous l’équation est simple “Il ou elle  impose et vous disposez”.

 

JE VEUX UN AVIS GRATUIT 

Que faut-il faire face à une personne phobique de l’engagement ? 

Vous ne devez pas donner la sensation à votre compagnon ou compagne que vous lui laissez tout le temps dont il ou elle a envie ou besoin.

Comme je vous l’explique dans ma vidéo dédiée à ce sujet, il n’est pas question de poser un ultimatum bête et méchant ou de passer par des menaces du genre “si ça ne bouge pas je te quitte” parce que vous serez le ou la seule perdant(e) dans l’histoire étant donné qu’avec ce genre de procédé vous avez plus de chances de le ou la braquer qu’autre chose.

peur engagement symptomes

Il s’agit simplement de poser vos limites, ce qui est légitime parce que nous avons tous des limites à ne pas franchir. Il n’est pas question d’une course contre la montre.

Si vous savez que votre copain ou copine à besoin de temps mais qu’il ou elle fait en sorte de s’investir un peu plus a chaque fois pour faire évoluer la relation de couple, dans ce cas, oui vous pouvez jouer le jeu et lui laisser du temps. Le but étant que la relation évolue, même doucement.

Mais si la relation amoureuse stagne ou régresse là par contre ça devient dangereux parce si vous ne faites rien, ça veut dire que vous resterez dans cette impasse en subissant ce qu’il passe. Donc un cas comme celui ci, il faut demander plus pour obtenir plus.

Sauf que souvent, vous êtes convaincu(e) qu’en demandant vous allez braquer votre compagnon ou compagne. C’est faux, c’est juste la situation, sa façon de faire avec vous  et ce que vous vivez qui vous convainc de cela.

Comment voulez vous qu’il ou elle donne un peu plus si vous ne demandez rien ? Il ou elle peut très bien partir du principe que ça vous convient aussi non ?! En bref, pourquoi sortirait-il / elle de sa petite zone de confort pour se bouger un peu si rien n’y personne ne lui demande de le faire ?

Pour que ce soit plus parlant je vous donne l’exemple du domaine professionnel : Vous êtes employé(e) dans une société, vous êtes investi(e) à 400%, vous faites votre boulot, des heures supplémentairement, vous gérer plein de trucs pour montrer que vous êtes capable de le faire. Mais dans le fond, vous avez envie d’évoluer et d’être augmenté(é).

Pensez vous que si vous ne demandez rien à votre parton vous avez plus de chances qu’il ait le déclic ? Peu probable quand même parce que pour votre patron, si vous faites tout ça et que vous ne demandez rien, c’est aussi parce que ça peut vous convenir non ?! En bref, si avez peur d’aller demander n’espérez pas obtenir votre augmentation comme ça.

Il est possible que dans votre cas, vous ayez déjà des conversations avec votre compagnon ou compagne au sujet de vos attentes et que sa réponse soit du genre “je peux pas donner plus”.

Un peu facile, d’autant que vous ne lui demandez pas un enfant, un mariage, une maison … juste un peu plus d’investissement dans votre relation amoureuse comme des rendez vous un peu plus réguliers, quelques sorties et un peu plus de temps à vous consacrer.

 

En bref, quelque chose d’un peu plus normal lorsqu’on se dit être en couple et surtout rien d’insurmontable. Vous pouvez lui expliquer que dans une relation amoureuse, tout ne peut pas venir d’un seul côté. Un couple c’est de l’échange avant tout.

Vous acceptez déjà de lui laisser du temps sans abuser ou trop en demander, et c’est une chance qu’il ou elle doit absolument mesurer. Donc l’idée c’est qu’en contrepartie de votre patience, il ou doit fournir certains efforts. On appelle ça du donnant / donnant !!!

Si après lui avoir expliqué tout cela, votre compagnon ou votre compagne est honnête, il ou elle comprendra sans se braquer ou tenter de vous faire peur en vous mettant sur le sellette.

Dites vous que si malgré son état d’esprit, vous êtes toujours en couple, c’est qu’il y a quelque chose chez vous qui lui plait et qu’il ou elle n’a pas forcément envie d’en arriver à une rupture amoureuse.

Il y a une grande différence entre un compagnon ou un compagne qui rencontre des difficultés à s’engager dans une relation et celui ou celle qui ne compte pas du tout le faire et qui est là uniquement pour passer du bon temps. `

Alors faites vous confiance. Phobique de l’engagement ou simple peur de s’engager, il est possible d’en sortir.

Il y a des personnes qui ont peur de l’eau une partie de leur vie et un jour elles ont le déclic et font en sorte dépasser cette peur. En amour c’est pareil, si on veut aller plus loin et envisager une construction, c’est possible si on s’en donne les moyens.

1er avis mail gratuit

A-t-il peur de l’engagement ? Si oui, comment agir ?

C’est un sujet de plus en plus abordé. Il n’y a qu’à regarder les articles de nos journaux féminins préférés ou les forums de discussions pour se rendre compte que ce phénomène est de plus en plus courant. Il consiste à fuir toute notion d’engagement sur le long terme ou de projet à deux. Jusque là, connu pour s’attribuer beaucoup plus au genre masculin, on s’aperçoit que de plus en plus de femmes sont aussi concernées. Dans cet article je vais tenter de lever le voile sur tous les questionnements que l’on peut avoir à ce sujet car il ne faut pas oublier que si celui qui subit cette peur de l’engagement souffre, il en va souvent de même pour celui qui l’occasionne. Repérer si votre partenaire est dans ce cas peut déjà vous permettre de mieux le cerner Comprendre les raisons de cette peur, peut vous aider à savoir comment agir. Généralement ressenti comme un manque d’amour par l’un ? Il est une vraie source d’angoisse et de blocage par l’autre pour autant il ne faut rester bloquer dans ce type de situation.

Le comportement des personnes qui ont peur de s’engager 

  • Des débuts prometteurs qui se stoppent soudainement.
  • Une difficulté à entretenir des contacts réguliers.
  • Peu, voir pas de projection à long terme, préférant les « au jour le jour ».
  • Comportement passant du chaud au froid.
  • Fâcheuse tendance à faire peu, voir pas de concession.
  • A souvent peu de temps à accorder à sa vie sentimentale.
  • Relate des passés compliqués, douloureux pour expliquer leur comportement.peur engagement symptomes

 

Descriptif d’une relation confrontée à une peur de l’engagement :

  • Les débuts :

Au départ tous est beau et tout est rose. Le discours servi est idyllique et rien mais alors rien ne vous laisse présager que vous avez à faire à quelqu’un qui dans le fond ne veut rien de constructif. Vous vous confiez, il vous écoute, tout semble rouler comme sur des roulettes. Et puis arrive le temps de l’intimité, des vrais moments de partages et à cet instant où vous pensez être enfin tombé(e) sur la bonne personne ….peur engagement symptomes Flop !

  • Le retour à la réalité :

Du jour au lendemain, la relation se distant. Le lien qui vous soudait se délie de plus en plus au point de se détendre complètement. On se voit de moins en moins, aucun rendez-vous n’est jamais certain. On passe des réponses sms à la minute aux silences de plusieurs heures. Bref plus rien ne correspond à ce qui vous plaisez tant au début.

  • L’incompréhension :

A ce stade la relation prend un autre cap. Celui de l’incertitude, des questionnements, des doutes et même des remises en questions. Qu’est ce que j’ai bien pu faire de mal ou dit pour qu’on en arrive là ? Est-ce que je me suis trop dévoilé(e) et lui ai fait peur ? Aurais-je dû faire autrement, plus, moins … ? Toute une série de questions qui vous mène à la confusion !!! Pourtant vous n’êtes responsable de rien. Seul votre partenaire détient les règles du jeu à cet instant qui consiste à ne surtout pas s’investir !!!

  • La recherche d’explications :

Comme il incarnait la possible idylle que vous attendiez tant, vous allez chercher des excuses pour expliquer tout cela. En cherchant à comprendre il vous révèle « généralement » combien son passé a été douloureux et compliqué. Combien aujourd’hui il a peur et veut ne plus se sacrifier. Il dit ne pas être prêt, ne pas faire de sa vie sentimentale une priorité bref n’avoir que peu de place pour une histoire. Pourtant Mesdames, lorsqu’il est venu au départ vous courtiser la place il l’avait ! Et puis comment dire que l’on n’a pas de place pour le sentimental alors qu’on a accepte tout de même des petits câlins ? Dans ce cas ne fallait-il pas rester célibataire ? Sauf qu’au lieu de raisonner ainsi vous allez pour une grande partie d’entre vous, jouer le rôle de la psy ou de l’infirmière !!! Et pourquoi ça ? Parce que vous avez bon cœur, parce que vous ressentez le besoin de lui trouver ses solutions, de l’épauler pour qu’il se laisse aller dans votre histoire, parce que vous allez faire preuve d’empathie au point de vous oublier vous même !

  • L’engrenage :

A ce stade fini vos besoins. Terminé vos attentes, tout est en suspend. Comme accrochée à un clou, vous lui laissé le temps dont il a « tant » besoin. De peur de le brusquer vous n’osez pas vraiment vous affirmer. Pourtant, vous vous sentez délaissé, vous aimeriez qu’il vous donne plus mais comment lui dire sans qu’il fuit. Les débuts étaient tellement beaux, quel gâchis selon vous de prendre le risque de tout arrêter s’il s’agit simplement d’avoir un peu de patience. Alors vous attendez mais rien ne vient et là c’est l’engrenage, les sentiments, les doutes et les frustrations se décuplent, vous avez mis un pied dans un cercle vicieux qu’il est difficile de quitter. Lorsque vous tentez de vous affirmer c’est souvent les mêmes phrases que vous entendez qui trop souvent vous poussent à un mutisme certain.

« Je ne suis pas capable de te donner ce que tu attends »

« Ecoute je ne veux pas te faire perdre ton temps »

« J’ai beaucoup souffert dans le passé, je ne veux plus me prendre la tête … etc … »

Difficile pour vous de répondre à cela.

  • Le dénouement :

Vous êtes à bout de souffle, 2 pas en avant, 3 en arrière, il propose et dispose de votre temps, vous avez la sensation de n’avoir que les miettes. Vous vous sentez comme prise au piège partagée entre l’envie de décider d’une rupture amoureuse mais la peur de regretter du coup tout est statique !

Décryptage du mécanisme de la peur 

Qu’est ce qu’une peur ? C’est un sentiment d’angoisse éprouvé en présence ou à la pensée d’un danger, réel ou supposé, d’une menace. Lorsque l’on a peur on a souvent tendance à se centrer sur soi, sur son émotion et à se donner de bonnes raisons d’avoir cette peur.peur engagement symptomes

Prenons un exemple tout à fait différent du domaine sentimental :

1er cas :

Vous êtes à votre bureau, il est 12h, vous devez en sortir pour aller manger et rejoindre vos collègues. Horreur, une araignée devant la porte et vous êtes terrifiée par ces vilaines bêtes. Votre collègue de bureau est là et va vous parler pendant des minutes durant pour vous prouver l’aberration de votre peur et pour tenter de vous convaincre. « Allez Catherine, elle ne te fera rien, les petites bêtes ne mangent pas les grosses, il faut l’enjamber, allez Catherine tu peux le faire, allez j’attends avec toi parce que je comprends que tu aies peur, tu veux que je t’amène un verre d’eau ?  Tu veux que je te porte ton repas ? Etc … » Je peux vous assurer que malgré toute la bonne volonté de votre collègue vous ne ferez rien. Pire vous risquez même de vous braquer fatiguée de la voir chercher à vous convaincre. Du coup vous n’êtes centrée que sur votre peur et votre besoin de la justifier. En plus, elle finie par vous proposer de vous porter votre repas dans le bureau pourquoi  chercher à vous dépasser dans ce cas ?

2 ème cas :

« Catherine, essaie de l’enjamber éventuellement après je comprends que tu aies peur des araignées mais c’est dommage de te priver d’un repas à cause de cela. Maintenant je ne peux pas rester plus longtemps avec toi à attendre je vais devoir rejoindre nos collègues pour manger. Sache que si tu veux, je t’aide à enjamber je suis là, mais après je vais devoir y aller. » Votre collègue vous montre qu’elle comprend et respecte votre peur, vous raisonne très brièvement sur les enjeux/conséquences de cette peur mais vous montre aussi qu’elle ne peut pas se pénaliser. Dans ce cas,  je peux vous assurer que de voir partir votre collègue rejoindre les autres manger,  aussi écœurée que vous êtes des araignées, votre réflexion ne sera pas la même. Vous vous demanderez si vous n’êtes pas ridicule dans cette situation et s’il n’ya pas de solution pour aller rejoindre vos collègues.

Petit résumé : 

Dans le cas numéro 1, le comportement de votre collègue vous a finalement plus amenez à ne rien faire, vous braquer (beaucoup de tentatives à vous raisonner) et vous a même conforté à ne pas sortir du bureau en vous apportant votre repas. Vous n’avez pas eu besoin un instant de vous dépasser. Vous avez été résigné voir fataliste.

Dans le 2ième cas, votre collègue vous écoute, vous comprends certes mais vous montre aussi à côté de quoi vous allez passer. Même si vous n’enjamberez pas tout de suite cette araignée il y a fort à parier que pendant qu’elle partira manger votre réflexion ne sera pas la même que dans le cas numéro 1.

Votre frustration et le fait de vous retrouver « seule » face à votre problématique sans personne pour vous écouter vous plaindre ou à vous tenir la main vous donnera bien plus le désir, la motivation, les ressources nécessaires pour enjamber cette fichue araignée !!!! Comprenez-vous ces 2 façons très différentes de réfléchir ? Si oui et bien dites vous qu’il en va de même pour une peur de l’engagement. Plus vous conforterez votre partenaire dans ces craintes en lui laissant tout le temps dont il a besoin et en le plaçant dans une « zone de confort » moins vous aurez de chance de le voir s’investir !

JE VEUX UN AVIS GRATUIT

Comment se positionner face à quelqu’un qui a peur de l’engagement ? 

A travers 5 clés,  je vais vous livrer les bons comportements à adopter pour débloquer ce genre de situation et lesquels au contraire ne surtout pas emprunter.peur engagement symptomes

  • Clé N° 1 : Chacun son rôle

La fameuse réplique que l’on connait toute « Ce n’est pas de ta faute, ça vient de moi ! » est TOTALEMENT VRAI !!! L’accepter c’est déjà ne pas vous sentir responsable de cette situation et éviter d’être toujours plus gentille, toujours plus empathique, toujours plus patiente …. Certes il est bloqué mais vous ne pouvez pas pour autant faire à sa place !

  • Clé N° 2 : Ne pas jouer l’infirmière ou la psypeur engagement symptomes

Alors voilà les personnages incarnés à coup sûr dans ce genre de problématiques. Déjà parce que trouver des explications à cette relation amoureuse qui ne s’enclenche pas vous rassure mais aussi parce que jouer la carte de la compréhension et de l’oreille attentive est une façon de vous donner un joli rôle auprès de votre compagnon ! Sauf que vous n’obtiendrez rien de constructif dans ce jeu là. Le laisser se plaindre en l’écoutant et une façon de consentir à son blocage. Vous pouvez l’écouter au départ sur les raisons de ce blocage mais ne plus chercher ensuite les solutions. La réflexion doit venir de lui ainsi que les solutions qui vont avec !

  • Clé N° 3 : Donnez-vous un prix car vous le valez bienpeur engagement symptomes

Sous prétexte que votre compagnon à cette phobie de l’engagement, c’est à vous de tout accepter …. Et pourquoi pas l’inverse ? Il a peur de s’engager certes mais vous lui accordez du temps. Il a beaucoup de chance non ?! Est-il question de lui demander de se marier ou de faire un enfant demain ?! Non juste, qu’il vous donne davantage et de manière progressive. En bref, vous concédez d’être patiente, de jouer le jeu de lui laisser « un peu » plus de temps qu’un autre donc en contre partie, il peut quand même largement vous répondre positivement. Tout le monde n’accepte pas ce genre de situation et d’être patient, il peut donc vous remercier en acceptant LUI AUSSI  de faire des efforts !

  • Clé N° 4 : Ne lui laissez pas disposer de votre temps comme il l’entendpeur engagement symptomes

Ok, il a peu de temps à vous consacrer mais en attendant aussi minime que soit la place qu’il dit pouvoir vous accorder il doit en avoir une, sinon il fallait qu’il reste célibataire ! En bref, au risque de vous priver parfois de lui, n’hésitez pas à refuser un de ses rendez-vous s’il ne cherche pas des fois à s’adapter aux vôtres. Ne lui permettez pas trop de facilités car il saura trop vite s’y habituer. Phobie de l’engagement ou pas, tu veux me voir, tu me trouves du temps.

  • Clé N° 5 : Exprimez sans peur vos impératifspeur engagement symptomes

Il y a des choses qui ne se négocient pas. Pour certaines, le temps de partage qui se doit d’être raisonnable et régulier. Pour d’autres les échanges de nouvelles quotidiennes. Chacun a ses exigences et quoiqu’il en soit il faut savoir les assumer. Le délaissement peut souvent frôler le manque de respect. Annulez un rendez-vous 5 minutes avant pour la 3ième fois consécutives. Mettre des lapins de temps à autres sans aucune explication. 72h pour répondre à un de vos messages ou 15j sans avoir 2 h de son temps à vous accorder. Tous ces points sont à la limite du manque de respect. Crainte de l’engagement ou pas, s’il y a intimité il y a engagement qu’il le veuille ou non. L’engagement ce n’est pas qu’un mariage, un enfant ou une vie commune. C’est aussi entretenir des liens, donner des nouvelles, avoir une relation amoureuse exclusive, bref s’engager à respecter l’autre. Vous devez absolument comprendre que c’est votre droit d’avoir ce minimum vital et de ce fait vous ne devez  pas avoir peur de le revendiquer !!! Il y a l’acceptable et l’inacceptable. Aucun motif n’est pas valable pour vous faire accepter l’inacceptable !

J’espère avoir réussi à vous éclairer sur ce sujet dont on entend de plus en plus parler. Bien sûr il n’est pas question de brimer dans cette article les personnes qui ont peur de l’engagement mais il faut comprendre que quelque soit nos difficultés, nous n’avons pas le droit d’entraîner l’autre avec nous sans modération. Il y a une différence entre savoir que l’on a un blocage et travailler dessus pour trouver des solutions pour tout le monde et affirmer ses blocages en attendant des efforts unilatéraux. Toutes relations, malgré leurs difficultés, se doivent d’apporter un donnant-donnant ou un gagnant-gagnant pour chacun des partenaires. J’aimerais vous faire noter une dernière chose :  si vous êtes dans cette situation alors c’est la preuve que vous avez un bon et grand cœur. Pensez-y !!! Il n’y a pas tout le monde qui serait patient comme vous l’êtes. Cela ne vaut-il pas quelques efforts et concessions en contrepartie ???

Conseils spécifiques pour vaincre une peur de l’engagement

Contrairement à ce que beaucoup d’entre vous peuvent penser, laisser tout le temps qu’il faut, n’est pas la meilleure solution. Et oui, on ne veut pas brusquer monsieur de peur de le braquer !! Et pendant ce temps, vous attendez que le temps fasse son œuvre, qu’il y ait un déclic. C’est simple, en faisant ça, vous êtes dans l’attente, ce qui veut dire que vous acceptez la situation donc vous ne pouvez rien dire. C’est le jeu, sauf que ce jeu profite à qui ? On sait bien que ce genre de situation est tout, sauf épanouissante.

Bien sûr, si monsieur réagit ainsi, c’est qu’il a ses raisons : peur de l’échec, peur de revivre les travers du passé, obligations personnelles… Mais il est également possible que monsieur trouve cette situation confortable. Chacun chez soit, pas de prise de tête et on ne garde que les avantages. C’est à ce moment là que d’une situation que vous avez acceptée pour l’accompagner et respecter ses besoins , vous passez à une situation qui est au final ,n’est confortable que pour Monsieur. Attention, ce genre de relation peut alors durer des mois voir des années …

Pour éviter cela et quelque soit le contexte de Monsieur vous devez :

  • Impérativement formuler vos besoins vous concernant aussi.
  • Établir un donnant-donnant pour ne pas répondre uniquement aux besoins et aux désirs de Monsieur.
  • Vous fixer des limites dans le temps.
  • Vous mettre d’accord sur le fait que si vous lui laissez du temps cela ne veut pas dire que vous devez être la dernière roue du carrosse.
  • Lui faire comprendre que s’il veut être en couple, il se doit de vous accorder une place dans sa vie sentimentale.

Bien sûr, beaucoup d’entre vous en lisant ces point se diront « oui c’est vrai mais comment sans le braquer ? ».

Et bien apprenez Mesdames que ce n’est pas parce que l’on demande quelque chose ou que l’on s’affirme que cela rime avec rapport de force ou conflit !!! Alors faites-vous confiance, croyez en votre relation et vous verrez qu’il n’y a pas de secret : c’est souvent en demandant que l’on obtient !

Le bon discours face à la peur de l’engagement

engagement

 

Vous êtes nombreuses à me faire part d’une problématique récurrente. Je dis “nombreuses” mais ces situations concernent aujourd’hui autant les femmes que les hommes. Etant moi même une femme, je vais parler en tant que telle. Alors que votre relation amoureuse se passe bien, vous avez quand même l’impression qu’elle n’est pas constructive et que la peur de l’engagement pour votre compagnon est bien présente. Si vous ne proposez rien, votre compagnon ne prend pas plus d’initiatives et ne partagez finalement pas grand-chose. Lorsque je creuse un peu, je me rends compte que ne proposez rien de plus parce que vous avez peur le braquer, d’obtenir un refus ou de rentrer en conflit. Dans cet article, je tente de vous expliquer les mécanismes à mette en place pour faire en sorte que votre compagnon accepte de se laisser aller pour s’engager un peu plus dans votre relation de couple.

Demander pour obtenir : comment faire ?

Il faut être attentive sur le fait qu’aucun homme tout comme les femmes, ne donnent s’il est dans une situation de trop grande facilité. A partir du moment ou vous donnez tout dans une relation amoureuse sans recevoir en échange, vous vous mettez dans la position d’une femme acquise pour qui tout convient très bien et qui n’aura jamais le cran ou le courage de taper du poing sur la table ou de se positionner différemment pour exprimer explicitement ses attentes.  peur engagement symptomesCe serait également  très réducteur de penser que vous pouvez entretenir votre relation amoureuse en répondant aux 4 volontés de votre compagnon. Cela reviendrait à dire que vous êtes en couple avec un personne qui n’est pas là que pour profiter des bonus et qui ne sera jamais dans l’effort . Si vous n’exprimer rien, vous n’obtiendrez rien. Vous avez peur de forcer le ton parce qu’il vous répondra que la relation amoureuse comme elle est, lui suffit. Il trouvera toujours une bonne excuse pour que vous cautionniez qu’il vous délaisse : « j’ai donné 10 ans dans me relation précédente … Ne me mets pas la pression, je suis fatigué, je ne veux pas me précipiter.. ; ». Du coup vous n’allez pas forcer davantage et attendre qu’il ait un déclic par lui même. peur engagement symptomes

Partez du principe que s’il a une vie sentimentale avec vous, il doit donc faire une place à cette fameuse vie sentimentale. Vous devez donc comprendre que dans votre situation, si vous ne demandez pas, si vous n’exigez pas, vous n’obtiendrez pas. C’est une manière pour vous, de vous respecter aussi et de respecter vos valeurs et vos envies. C’est beaucoup plus attrayant pour votre compagnon, d’avoir une personne en face qui sait dire STOP et se positionner dans la relation. Dire STOP et exprimer ce que l’on souhaite ne doit pas rimer avec rapport de force et dispute. Voici un exemple de discours que vous pouvez utiliser pour “bousculer intelligemment” votre compagnon et lui faire prendre conscience que lui aussi à un rôle à jouer au sein du couple.

” J’ai compris que tu avais besoin de temps. Je t’ai laissé ce temps, j’ai été très conciliante sans te mettre la pression ou te bousculer. Je rentre dans ta vie, je ne te demande pas d’enfant, je ne te demande pas en mariage mais j’ai besoin d’un minimum, d’une forme de respect. Et pour moi cette forme de respect est un donnant/donnant. Je ne te demande pas de restau tous les soirs ou de me combler de cadeau. J’ai juste envie d’une relation de couple plus homogène et équilibrée. Je voudrais que tu m’appelle plus souvent pour prendre des nouvelles et qu’on se voit un peu plus souvent ailleurs que chez toi ou chez moi. En bref, j’ai besoin de partager plus de choses. Si tu as accepté d’avoir une relation amoureuse avec moi, c’est bien que tu avais de la place pour une relation dans ta vie. Tu ne peux pas prendre que ce qui t’intéresse sans te soucier de ce dont j’ai besoin.”

peur engagement symptomes

En tenant ce discours, vous aurez plus de chance de l’amener à réfléchir autrement. Inutile de le menacer d’une rupture amoureuse, de poser d’ultimatum. Il faut parfois mettre au point de petits “réglages’ dans le couples pour que les deux concernés soient au fait de ce que l’un et l’autre souhaite.

Quand on ne verbalise pas en attendant que le partenaire ait “le déclic”, on peut faire passer comme message que tout convient très bien et que nous même, n’avons besoin de rien de plus pour nous épanouir. Les hommes et les femmes ont souvent des manière différentes de communiquer : les femmes utiliseront un canal de communication par messages cachés en espérant que le compagnon décode ces messages et prennent des initiatives alors que les hommes auront une manière plus directe d’exprimer leurs attentes. C’est très souvent ces modes e communications différents qui amènent les relations sentimentales à ‘s’épuiser prématurément.

Dans le but de vivre votre relation sentimentale plus sereinement, de pouvoir vous épanouir, vous devez aller chercher vos réponses et surtout vous ne devez pas avoir peur. Quand on exige de la bonne manière, on fini bien souvent par obtenir. Et dans le cas, ou vous n’obtenez rien, alors vous n’aurez rien perdu non plus et vous ne perdrez plus de temps avec un compagnon qui ne sera jamais à la hauteur de vos attentes.

Nous avons tous un prix, hommes comme femmes et méritons tous d’être considéré(e)s.

Évaluation gratuite