Peur de l'engagement car pas amoureux - Love Consulting
Pour obtenir une évaluation gratuite ! Cliquez-ICI

Sommaire

Votre compagnon dit qu‘il ne veut pas s’engager davantage dans votre relation amoureuse parce qu’il n’est pas amoureux.

Comment agir face une telle situation ? Est il possible de persévérer face à un compagnon qui peur de l’engagement ou qui ne souhaite tout simplement pas s’engager parce qu’il ne se sent pas assez amoureux de vous ?

Les questions récurrentes et légitimes qui sont posées dans ce genre de situation sont “Est ce qu’il est possible de tomber amoureux avec le temps ?

Comment peut il dire qu’il n’est pas amoureux alors que l’entente est parfaite ? Est ce qu’en étant très patiente, serviable et gentille il finira par tomber amoureux ?

La vraie question à se poser avant de mettre en place quoi que ce soit serait plutôt “Est ce que la relation amoureuse vaut la peine d’attendre quelque chose de lui ?”.

Dans cet article j’explique les différents profils sujets à cette situation et comment agir en fonction de chacun d’eux. L’essentiel est de ne pas perdre de temps, d’aller chercher les réponses et surtout, d’avancer.

Pourquoi la peur de s’engager ?

Comme je l’explique dans ma vidéo sur ce sujet, la peur de l’engagement est de plus en plus rependue. Les personnes ne veulent pas être seules mais ne veulent pas non plus trop s’engager dans une relation amoureuse. Mais pourquoi avoir peur de s’engager  dans la relation de couple ?!

Il y a plusieurs raisons à cela  : les blessures d’une relation sentimentale passée douloureuse qui s’est mal terminée, la notion du couple qui peut représenter trop de contraintes pour certains, le besoin de profiter de la vie et de papillonner sans se fixer et il y a aussi ceux qui refusent catégoriquement de s’engager parce qu’il s ne veulent obtenir que les avantages d’une relation amoureuse.

peur de l'engagement

La notion de sentiments amoureux peut en effet dépendre de tous ces cas de figure. Il est donc indispensable de faire la distinction entre tous ces paramètres pour être certaine de ne pas s’épuiser et vivre une escalade sans fin attendant quelque chose qui ne viendra peut être jamais.

Un partenaire peut exprimer qu’il ne tombe pas amoureux parce qu’il manque quelque chose et qu’il est convaincu que l’alchimie ne se fera jamais.

Mais il est aussi possible qu’il ait besoin d’un peu plus de temps pour se laisser aller et faire en sorte que les sentiments naissent.

Comment agir face à une peur de l’engagement ?

Vous êtes en couple depuis quelques mois et vous vous rendez compte que votre compagnon se laisse porter. Il ne propose rien, il ne donne pas trop de nouvelles et ne semble pas du tout investi dans la relation amoureuse.

De votre côté, vous êtes investie, ravie de le voir, vous donnez des nouvelles régulièrement, lui préparer de bons petits plats, organisez des soirées romantiques… Malgré tous vos efforts, votre compagnon exprime qu’il ne ressent pas de sentiments amoureux assez forts à votre égard.

Vous vous remettez inévitablement en question sauf que si vous êtes vous même, que vous faites les choses comme vous les auriez faites avec un autre, ce n’est pas vous que vous devez remettre en question mais votre relation amoureuse !!!

JE VEUX UN AVIS GRATUIT

Pour qu’une relation amoureuse se passe bien et devienne constructive, elle doit être équilibrée. Dans votre cas précis, il n’y a pas d’équilibre étant donné que vous donnez tout et que vous ne recevez rien en retour.

Pour vous préserver tout en allant au bout de votre démarche vous devez trouver un juste milieu.

C’est indispensable si vous ne voulez pas être déçue. Si votre compagnon a du mal à s’engager parce qu’il dit ne pas être amoureux mais qu’en lui laissant un peu de temps, les choses pourraient bien changer alors dans ce cas, laissez lui du temps sans lui mettre trop de pression et sans trop en faire non plus.

Vous devez absolument vous préserver pour profiter des moments passés avec lui. Votre démarche consiste à lui faire comprendre que vous comprenez sa situation, que vous êtes prête à lui laisser du temps uniquement s’il vous fait sentir qu’il fait des efforts dans ce sens là.

On ne parle pas ici de se projeter dans la vie commune, de faire des enfants mais seulement de  propositions de sa part pour passer des moments à deux ou d’un peu plus d’échanges lorsque vous ne vous voyez pas.

Fixez vous un délai pour ne pas laisser la situation s’installer. Parce que même si lui, dit ne pas être amoureux … le temps passe et de votre côté, vous continuez à vous attacher et vous nourrir d’espoir sur le devenir de votre relation de couple.

Il n’y pas de vraies définitions de ce que peut représenter l’amour. La seule certitude, est qu’une relation de couple doit être équilibrée de manière à ce que chacun des partenaires puisse s’épanouir et se sentir en sécurité.

La relation de confiance quant aux intentions de l’autre est primordiale pour pérenniser la relation amoureuse.

Pour éviter de vous retrouver dans une relation stérile de sentiments, affirmez vos attentes le plus rapidement possible. De cette manière, vous pourrez vous faire une idée plus précise sur le devenir de votre histoire d’amour.

Il y a des personnes qui ont besoin de temps pour tomber amoureux, d’autres y arrivent très rapidement.

Il y a aussi des personnes qui refusent de tomber amoureux ou qui n’y arrivent pas parce que finalement le partenaire ne leur  correspond pas et parfois même à cause de blessures passées qui n’ont pas cicatrisées. C’est pourquoi cette nuance dans le discours de votre partenaire est à prendre au sérieux.

Vous êtes en couple avec un compagnon qui est indécis sur ses sentiments amoureux ou qui exprime ne pas être amoureux et vous ne savez pas si vous devez persévérer ou abandonner ?

Remplissez votre évaluation amoureuse gratuite pour obtenir des conseils personnalisés et sortir enfin de cette impasse !

1er avis mail gratuit

 

Témoignage

Question de Carole en couple avec un homme qui refuse une vie commune.

Après 8 ans de relation de couple, mon compagnon n’est toujours pas prêt à envisager une vie commune. Je ne sais plus quoi dire ni quoi faire pour tenter de le convaincre de nous laisser une chance.

A chaque discussion sur le sujet, il reparle de son passé douloureux avec la mère de son fils en étant convaincu qu’une vie commune abîmerait notre relation.

Je me disais qu’avec le temps il changerait mais cela fait maintenant 2 ans que nous tournons en rond autour du sujet. Aujourd’hui nous avons presque tout être heureux mais j’ai de plus en plus de mal à me projeter dans une relation amoureuse qui a peu de chance d’évoluer.

Je ne veux pas le perdre mais c’est très compliqué pour moi, je me sens frustrée. Pourquoi cette peur ? Est-ce que ma relation est vouée à stagner ? Comment le faire changer d’avis sur la question ?

 

  • Réponse :
    Bonjour Carole,

Votre situation n’est pas vouée à stagner, il faut juste tenter de vous y prendre différemment pour l’amener à accepter ce que vous proposez. Je comprends en vous lisant, que votre compagnon est un écorché vif dans le domaine sentimental.

On ne peut que comprendre qu’il ressente le besoin de se protéger. Pour autant, ce type de caractère ne doit pas être conforté dans cette démarche.
Il est risqué de les laisser entretenir leurs peurs.

En effet, contrairement à ce que l’on peut penser, ce type de personne a besoin d’être stimulé.

Leur laisser tout le temps qu’ils souhaitent, en acceptant qu’ils vivent au jour le jour, est prendre le risque qu’ils ne s’engagent plus jamais. Votre compagnon doit donc être stimulé pour avancer et accepter l’idée que votre relation peut très bien fonctionner avec une vie commune.

Bien sûr, il n’est pas question de le  braquer mais bien de communiquer autrement sur vos attentes pour le sensibiliser à votre futur différemment.

Communication, peur de l’engagement et couple 

Ce n’est pas une légende : la communication dans le couple est souvent la cause de bien de certaines crises dans les relations amoureuses.

Savoir bien communiquer aide aussi pour débloquer des personnes victimes de la peur de l’engagement. Pour communiquer avec son conjoint(e), il ne suffit pas simplement de parler mais de se faire entendre, de comprendre et d’écouter.

Lorsqu’on me sollicite pour un coaching sentimental dans le but de sauver son couple, ou dépasser une phobie de l’engagement en tant que love coach, je me rends compte, bien souvent,  que tout résulte d’un manque de communication dans le couple. Alors qu’il y a des astuces pour déverrouiller ce genre de situations.

C’est pourquoi, je vais vous livrer 3 astuces amoureuses à combiner en fonction du contexte vécu, pour retrouver une meilleure communication dans son couple et obtenir ce qu’on souhaite, efficacement et rapidement, sans pour autant que cela soit source de conflit !

Astuce 1 :  Trouver des intérêts mutuels

Comme je l’explique dans ma vidéo, c’est une première astuce qui fonctionne très bien. Il est évident qu’on  fera plus facilement les choses demandées si on sait qu’on en tire un bénéfice, c’est humain !

Pour que cela soit plus parlant, prenons l’exemple des enfants : On ne peut pas demander à un enfant de 8 ans de ranger sa chambre en lui expliquant qu’il ne peut pas vivre dans le désordre et qu’il ne sera jamais organisé plus tard.

Il ne comprendra pas et verra cela comme une obligation et surtout n’y trouvera aucun bénéfice, si ce n’est que de se plier à notre vision des choses.

Si par contre, on lui explique que si sa chambre n’est pas rangée, il n’aura bientôt plus de place pour monter son super circuit de voitures qu’il aura à son anniversaire, là on lui propose un bénéfice, une contrepartie, et il comprendra déjà beaucoup mieux, donc le fera sans rechigner.

peur de l'engagement

Avec son conjoint(e) c’est la même chose. Si on demande à monsieur d’étendre le linge, on a 99% de chances pour qu’il ne le fasse pas.

Ce qui ne fait pas de lui ou d’elle une mauvaise personne mais juste quelqu’un pour qui, le linge, n’est pas une priorité. Alors que si, en lui demandant de s’en occuper, on lui explique en quoi cela nous aiderait, là, il y aura plus de chances pour qu’il ou elle n’oublie pas.

Exemple : Ce soir je voudrais cuisiner le poulet coco que tu adore. Ça m’aiderait si tu pouvais t’occuper du linge comme ça, j’aurai plus de temps pour préparer le  repas.

Astuce 2 : Sensibiliser son partenaire à notre demande

Si trouver un bénéfice à ce qu’on demande, n’est pas possible, alors il ne faut pas avoir peur de s’exprimer clairement.

Expliquer le pourquoi du comment peut s’avérer efficace.

Le compagnon ou la compagne ne peut pas systématiquement comprendre pourquoi nous lui demandons de faire telle ou telle chose.

peur de l'engagement

Il faut comprendre que ce qui est important pour l’un ne le sera pas forcément pour l’autre.

En bref, peut être que j’attache énormément d’importance à ce que ma maison soit rangée tous les jours mais pour mon compagnon, s’il y a des choses qui traînent, ça ne le dérangera pas.

C’est bien la clé d’une bonne communication. Si on explique en quoi notre demande est importante, alors elle sera mieux accueillie.

Exemple : “Ça me ferait vraiment plaisir que tu viennes déjeuner chez mes parents dimanche parce que même si je sais que ça ne t’enchante pas, tu ne peux pas imaginer comme je serai contente.”

Astuce 3 : Etre précis(e) sur ses besoins

On dit que le plus simple est toujours le mieux. Quoi de plus simple que d’être plus précise sur la demande qu’on formule à son compagnon ?! Pourquoi ?!

Parce que ce que qui est évident pour nous ne le sera pour l’autre. Par exemple, demander à son conjoint de l’aide pour les devoirs des enfants ou certaines taches ménagères, c’est bien mais c’est encore mieux si on explique précisément ce qu’on attend et pourquoi.

Exemple “Chéri, ça serait bien que tu t’occupe des devoirs des enfants comme ça, ça me laissera le temps de préparer un repas, dîner pas trop tard et profiter un peu plus avant d’aller se coucher.

En bref , si la demande est trop vague, les chances que son compagnon prenne les choses en mains comme on le souhaiterait, son minimes.

Voici un exemple très parlant : ” Ça me ferait plaisir que tu organises une soirée une fois par semaine pour nous deux.

Tu t’occupes de tout, de l’endroit, du repas, du jour … parce que je suis certaine que ça te ferait du bien aussi et ça nous permettrait de nous octroyer un moment rien que pour notre couple”.

En expliquant les choses comme cela, on passe par une communication directe, le compagnon sait précisément ce qu’on attend de lui et est sensibilisé à notre demande.

Astuce 4 : Être reconnaissant

Ils sont essentiels et font surtout du bien ! Même si on peut parfois, avoir l’impression d’en faire beaucoup plus que son conjoint, rien n’est un dû.

A partir du moment ou on demande de l’aide ou un effort ou une attention particulière à notre conjoint et qu’il joue le jeu, il est tout à fait normal de le remercier.

 

peur de l'engagement

En procédant de cette manière, non seulement on valorise notre compagnon mais en plus, on met en évidence l’importance que ça représentait pour nous et ça le sensibilise, ce qui rejoint mon astuce numéro 2.

Il est primordial de comprendre que ce qui pour nous, est une priorité, comme étendre le linge, préparer un repas, organiser une petite soirée en amoureux, ne le sera pour lui, qui privilégiera un moment de détente devant la télé en rentrant du travail par exemple.

Les priorités et les rythmes sont propres à chacun, personne ne détient la bonne méthode !

En bref, même si ce qu’on demande est très justifié, essentiel et n’a rien d’un exploit, il faut quand même prendre le temps de se montrer reconnaissante avec son conjoint;)

Si vous ne parvenez pas à communiquer avec votre conjoint. Si vous avez l’impression que vos demandes ne sont jamais entendues, alors n’attendez pas que votre couple soit en crise

Évaluation gratuite